MILITARIS
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-32%
Le deal à ne pas rater :
-100€ sur le Kit 4 caméras de surveillance HD sans fil Blink ...
209.99 € 309.99 €
Voir le deal

Veste du King's Own Scottish Borderers

2 participants

Aller en bas

Veste du King's Own Scottish Borderers Empty Veste du King's Own Scottish Borderers

Message par P-E Ven 18 Nov - 7:44

Veste du King's Own Scottish Borderers Img_0932

Veste du King's Own Scottish Borderers Img_0933

Veste du King's Own Scottish Borderers Img_0811

Veste du King's Own Scottish Borderers 6036_110

Voici un historique du régiment, depuis sa création jusqu'à la fin de la première guerre mondiale :

Veste du King's Own Scottish Borderers Kosb11

Le King's own Scottish Borderers (KOSB) était un régiment d'infanterie de l'armée britannique, une partie de la division écossaise. L'unité a été fondée en 1689 pour défendre Edimbourg contre les forces jacobites de James II (= mouvement politique britannique qui voulait restaurer la dynastie détrônée des Stuarts). Selon la légende, 800 hommes se sont porté volontaires en moins de deux heures pour former l'unité d'origine. La première action de cette nouvelle unité s'est produite le 27 juillet 1689, avec la bataille de Killiecrankie. Le régiment s'est illustré et s'est vu accordé le privilège de pouvoir recruter au son des tambours dans Edimbourg sans devoir préalablement requérir l'autorisation du Seigneur prévôt.

En 1691, le régiment a combattu dans une dure et sanglante campagne en Irlande, prenant part à l'assaut de Ballymore le 7 juin 1691, au siège de Athlone, à la bataille de Aughrim (le 12 juillet) et aux sièges de Galway et Limerick.

De 1692 à 1697, le régiment s'est battu contre les français. Le 27 juillet 1695, lors d'un assaut sur les défenses extérieures durant le siège de Namur, 20 officiers et 500 hommes ont été tué par l'explosion d'une mine. Les survivants se sont réunis et ont lancé une grande offensive, forçant les troupes françaises à se retrancher sur leurs positions principales. Pour cette action, le régiment a reçu son premier honneur de bataille.

La recrudescence du mouvement Jacobite durant le 18ème siècle a entrainé les batailles de Sheriffmuir (le 13 novembre 1715) et de Culloden (le 16 avril 1746). Le régiment a combattu dans les deux batailles et c'est d'ailleurs le seul régiment écossais qui s'est battu pour le gouvernement dans les trois combats décisifs des guerres jacobites. Entre temps, le régiment a été envoyé à Gibraltar (1726 à 1736) et aux Indes de l'ouest (entre 1740 et 1743).

Durant la bataille de Fontenoy le 11 mai 1745, le régiment d'infanterie a contribué à repousser les charges des cavaliers français, jusqu'à ce que l'ordre de retrait ne soit donné. Le régiment a été renommé le régiment d'infanterie Semphill (Semphill's Regiment of foot), et c'est notamment sous ce nom qu'il participa à la bataille de Culloden en 1746.

Ensuite, les régiments d'infanterie ont été réorganisés et ont reçu une numérotation. Ce régiment est donc devenu le 25ème régiment d'infanterie (25th Regiment of Foot) en 1751. Par la suite, le régiment s'est battu à Minden le 1er aout 1759 avec 5 autres régiments : le 25ème régiment s'est battu contre 10 000 cavaliers français et a réussi à casser le centre de l'attaque française. Depuis, cette date est célébrée chaque année par l'unité.

Au retour du régiment de la guerre d'Allemagne (qui s'est battu à Minden, Warburg, Klosterkampen, Fellinghausen et Wilhelmstahl), ses couleurs ont été enterrées avec les honneurs militaires à l'Eglise Saint Nicolas, le 31 mai 1763.

Après une longue période de service à Minorque (1768 - 1780), le régiment a été envoyé à Gibraltar en 1782 pour stopper l'expédition espagnole. A cette période, et jusqu'en 1805, le 25ème régiment d'infanterie est devenu le régiment du Comté de Sussex (25th Sussex Regiment of Foot), avant que sa zone de recrutement ne soit redéfinie à la région à la frontière écossaise.

Durant le déclenchement de la révolution française, le 25ème régiment d'infanterie était à Plymouth, et, de 1793 à 1797, une partie de ses soldats a été envoyé dans la marine pour servir à bord des navires de combat positionnés dans la Méditerranée, la Manche et la mer du nord. Les compagnies légères et des grenadiers étaient présentes lors de la grande victoire de l'Amiral Howe le 1er juin 1794.

En 1795, un second bataillon a été créé pour renforcer le premier bataillon qui avait été envoyé à Grenade pour réprimer une révolte des esclaves. En route pour les Indes de l'ouest, le navire transportant le 2ème bataillon du 25ème régiment a été capturé par une corvette française. Les hommes ont été enchainé dans le navire français mais ont réussi à maitriser leurs ravisseurs et à rediriger le navire vers Grenade.

Le 2 octobre 1799, le 25th régiment a remporté un troisième honneur à la bataille d'Egmont-op-zee, en Hollande. En 1801, le régiment se rend en Egypte avec l'expédition de Sir Ralph Abercrombie et a obtenu le droit de porter l'emblême du Sphinx sur ses drapeaux pour son rôle dans la capture d'Alexandrie. Pendant la guerre napoléonienne, le 1er bataillon est retourné aux Indes. Dans des opérations conjointes avec la marine, la Martinique a été prise en 1809 et la Guadeloupe en 1811. Durant cette campagne, le bataillon a perdu plus d'hommes des suites de maladie que de combats avec l'ennemi.

Durant le reste du 19ème siècle, le 25ème régiment, qui a été renommé le King's own borderers (que l'on peut maladroitement traduire par "les gardes frontières personnels du Roi") par George III en 1805, a été engagé dans des opérations à différents endroits de l'Empire Britannique : dans les Indes (1837-1839), en Irlande (1837-1839), en Afrique du Sud (1840-1842), en Inde (1842-1855), à Gibraltar (1858-1863), à Malte (1862-1864), au Canada (1865-1866), en Irlande (1872-18775), en Inde (1875-1881), en Afghanistan (1878-1880) et à Burma avec l'expédition Chin Lushai (1889-1890).

Un second bataillon a été reformé en 1859, et a servi à Ceylon (1863-1868), en Inde (1869-1875), au Soudan (1888), en Inde (1890-1903) et a remporté les honneurs a siège de Chitral (1895) et avec l'expédition Tirah contre les Afridis en 1897 (= tribu afghane).

En 1873, le régiment a été installé à une caserne de York et en 1881, quand les titres territoriaux et les districts régimentaires ont été instaurés, il a été proposé que le 25ème régiment d'infanterie devienne le Régiment d'York (King's own borderers). Suite à des pressions sur le parlement, le 29 juillet 1881, les King's own Borderers ont installés dans une nouvelle caserne à Berwick. Les origines nationales du régiment ont été encore reconnues en 1887 quand il a reçu la dénomination de "King's Own Scottish Borderers".

De 1900 à 1902, le 1er bataillon était en Afrique du Sud, où ils ont été rejoint par un troisième bataillon formé de miliciens.

Le régiment a combattu durant les deux guerres mondiales. En aout 1914, avec la survenance de la première guerre mondiale, les deux bataillons réguliers et les deux bataillons territoriaux (les 4ème et 5ème bataillons) ont été mobilisés. Des nouveaux bataillons ont été ajoutés : les 6ème, 7ème, 8ème, 9ème et 10ème bataillons. Le premier bataillon a combattu dans la péninsule de Gallipoli puis dans la Somme, à Ypres, Lys et Cambrai. Le 2ème bataillon a servi avec la force expéditionnaire britannique à Mons, Le Cateau et dans l'Aisne, et plus tard a participé aux 2ème et 3èmes batailles d'Ypres, la Somme, Vimy Ridge et la Lys. Les 4ème et 5ème bataillons se sont battus à Gallipoli avec la 52ème division, puis ont participé à la bataille de Gaza en Palestine et finalement en France. Le 6ème bataillon a eu de grandes pertes durant la bataille de Loos en septembre 1915, et s'est battu ensuite dans la Somme, Arras et Ypres. Le 7ème bataillon a perdu 2/3 de ses forces et le 8ème bataillon 1/3 de ses troupes dans la bataille de Loos. Les deux bataillons ont fusionnés au printemps 1916 et se sont battus dans la Somme, Arras, Pilckem et de nouveau à Arras durant la grande offensive allemande de 1918, dans la Marne (avec les français et les américains) et ont terminés la guerre en Belgique.

Sources :

- http://kosb.webs.com/history.htm
- http://fr.wikipedia.org/wiki/The_King%27s_Own_Scottish_Borderers
- http://en.wikipedia.org/wiki/King%27s_Own_Scottish_Borderers


P-E
P-E
Membre accroc à militaris
Membre accroc à militaris

Messages : 804
Date d'inscription : 29/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Veste du King's Own Scottish Borderers Empty Re: Veste du King's Own Scottish Borderers

Message par youloveme82 Ven 18 Nov - 7:56

Bonjour,

Tout d'abord, félicitations pour cette superbe veste ! Elle est magnifique.

Et ensuite merci pour l'historique.

Il est vrai que j'ai vu cet insigne à de nombreuses reprises dans les cimetières britanniques.

Jérémy

_________________
" Détournez-vous de ceux qui vous découragent de vos ambitions. C'est l'habitude des mesquins. Ceux qui sont vraiment grands vous font comprendre que vous aussi pouvez le devenir. "

Mark Twain

Recherche documents, photos sur Orchies (59), le 75e RI, le 25e RI et le 8e hussard.
youloveme82
youloveme82
Admin
Admin

Messages : 14058
Date d'inscription : 23/09/2010
Age : 39
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum